Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médiathèque Paul Valéry

Roman : Le pavillon des combattantes d'Emma Donoghue


 

Emma Donoghue

Traduit de l’anglais (Irlande) par Valérie Bourgeois

 Éditions Les presses de la Cité – 2022

 

Le récit se déroule en 1918 à Dublin. La guerre dévaste l’Europe et le pays est ravagé par la grippe espagnole. Nous suivons Julia Power, infirmière à qui incombe au début du roman la responsabilité de la petite unité de maternité pour les futures mamans souffrant de la grippe. Dans ce huis-clos oppressant nous vivrons le quotidien de Julia aux prises avec la vie … et la mort. Comment vaincre la maladie lorsque les seuls remèdes sont l’attention, un peu de whisky chaud et parfois de l’aspirine ? Imaginons une époque où l’obstétrique est encore balbutiante, où la fièvre puerpérale enlève chaque jour des jeunes mères laissant des orphelins et des veufs atterrés. Un monde où la mortalité infantile est incroyablement élevée et parfois souhaitée tant la misère est grande. C’est dans ce monde que trois jours durant, nous évoluerons au rythme des heures qui s’égrènent. La lectrice, abasourdie, reviendra en ces temps où la femme était bien peu de choses, où donner la vie devenait une gageure périlleuse, où la misère se trouvait à chaque coin de rues. Julia est seule face à des êtres qui ploient sous une toux sèche et meurtrière, titubent, ivres de fièvre. Nul espoir de voir arriver du personnel formé mais bientôt apparaît Bridie Sweeney jeune fille issue de l'orphelinat. Elle apprendra vite et recevra amour et reconnaissance de la jeune infirmière. Un duo sans faute attachant et réel. On y croit ! Par bribes, l’auteure mettra l’éclairage sur les dégâts de cette maudite guerre qui brise les corps et les âmes, sur la misère destructrice, sur l’église et tout particulièrement les religieuses qui oublient qu’elles vivent une religion d’amour…

Roman historique qui est un véritable coup de cœur.  Je n’ai pu lâcher ces femmes qui resteront gravées au fond de mon cœur. Un récit où fleure une belle humanité dans une Irlande meurtrie par la guerre, par des décennies de misère, par des institutions religieuses catholiques plus que défaillantes…

Vous trouverez le roman "Le pavillon des combattantes" dans les rayons de la médiathèque ou ICI

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article