Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médiathèque Paul Valéry

Les sœurs de Montmorts de Jérôme Loubry

 

Les sœurs de Montmorts

Jérôme Loubry

Éditions Calmann Lévy Noir - Août 2021 

 

 

 

 

Le roman s’ouvre sur le voyage d’une jeune journaliste, Camille, contactée par une énigmatique femme, Élise, qui se dit prête à lui révéler le mystère des morts de Montmorts. Sorcellerie ? Folie collective ? Aucun chroniqueur n’a élucidé cette intrigue. Un peu craintive mais décidée car, ce peut être le scoop qui lancera sa carrière, elle fait route vers le village de Montmorts, « diminutif de la montagne des morts » (p. 29). Sur le chemin, Camille est invitée à se plonger dans l’histoire du village qui fut, jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, le théâtre de la folie des hommes : des femmes condamnées comme sorcières étaient jetées du haut de la « montagne »… Aujourd’hui, c’est un village d’une modernité surprenante et remarquablement serein que découvre le nouveau chef de police Julien, venu remplacer son homologue décédé depuis peu d’un tragique accident. Le Maire de ce singulier village n’est autre que le richissime Monsieur de Thionville dont la fille cadette, a été lâchement assassinée voici dix longues années. L’assassin, à ce jour, court toujours et, trouver le coupable pourrait être la première mission de Julien. Or, le village paisible se révèle être le lieu de troubles obscurs, inexplicables. Julien, à peine arrivé, doit faire face à un premier suicide aussi étrange qu’improbable…

Pour qualifier le nouveau thriller de Jérôme Loubry, je prendrais la gouaille de la mémorable Arletty pour vous susurrer « Atmosphère … Atmosphère …! Car le roman « Les sœurs de Montmorts » est, en premier lieu, un roman d’ambiance. Ambiance fascinante, ensorcelante, fantasque, un rien maléfique qui dérange, subjugue, enchante et laisse le lecteur pantois. L’histoire est bien ficelée et la chute aussi remarquable que déroutante. La lectrice que je suis s’est totalement laissée emportée et, il faut bien l’avouer, bernée par le talent de l’auteur. L’originalité de Jérôme Loubry est, à mon avis, son aisance à plonger le lecteur dans des mondes bien définis à chaque fois, diffèrents. Les lieux deviennent, sous sa plume, des personnages à part entière qui influencent et déterminent les choix et actes des protagonistes. Très bonne lecture même si j’ai préféré indéniablement du même auteur « Les refuges » que je vous conseille de lire si ce n’est déjà fait !

Vous trouverez le roman dans les rayons de la médiathèque ou ICI

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article