Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médiathèque Paul Valéry

La maison allemande d'Annette Hess

 

La maison allemande

Annette Hess

Traduction Stéphanie Lux

Editions Actes sud – Octobre 2019 

 

 

 

Ce roman est l'histoire d'une jeune Allemande qui prend conscience de son individualité et celle d'une jeunesse qui (re)découvre son histoire récente, dont les générations passées ne veulent plus entendre parler.

Eva vit une existence paisible et « sans histoire » à Francfort chez ses parents restaurateurs au "Deutsches Haus" (la maison allemande). Traductrice de polonais et fiancée au jeune héritier d’une entreprise florissante, la jeune femme vit une existence qui semble toute tracée. Lors du second procès d'Auschwitz où doivent être jugés les dignitaires nazis, Eva est sollicitée d’urgence par le tribunal pour traduire les déclarations des trop nombreuses victimes. Nous sommes en 1963, la guerre est bien loin dans l’esprit de certains qui désirent plus que tout faire taire le passé. Pour d’autres, ce dernier est encore fort douloureux et l’attente des condamnations est intense, voire frénétique. Eva est, comme nombre de jeunes allemands, amnésique et s’ouvre alors pour elle peu à peu, l’horreur du passé oublié... Ses certitudes s’effritent, son équilibre se fissure. Parents et fiancé la supplient d’abandonner le projet. Jürgen, austère et psychorigide de tempérament, se montre sous un jour fort défavorable et va même jusqu’au chantage afin que se soumette sa « bien-aimée ». Contre toute attente, Eva ne fléchit pas et perdure à traduire les témoignages bouleversants qui semblent réveiller en elle des souvenirs…

Peinture de la société allemande des années 60 pertinente et originale de par le point de vue adopté. L’auteure nous brosse ainsi une Allemagne qui a mis sous le boisseau les atrocités commises et choisit de ne transmettre qu’un mutisme stérile. Une jeunesse qui ouvrira les yeux sur les méfaits de leurs aînés : comment se construire face l’absurde et au néant ? Comment bâtir l’avenir sur des sables mouvants ? Et surtout comment se reconstruire lorsque le Mal n’est pas reconnu et condamné par les pairs ?... La lecture de ce récit invite le lecteur à de multiples questions existentielles. Le thème est grave sans être « plombant. Un véritable coup de cœur facile à lire et captivant.

Vous trouverez le roman La maison allemande dans les rayons de la médiathèque.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article