Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médiathèque Paul Valéry

« Être bien lu n’est pas forcément une fin en soi »

Éloge du rat de bibliothèque et du « mauvais lecteur » l'un n'étant pas forcément en conflit avec l'autre... Mais, qu’est-ce que le « bon et le mauvais lecteur » ? 

Pour certains écrivains, comme Umberto Eco, « Le lecteur modèle est construit par le texte » c’est-à-dire que, dans un récit, il y a un certain nombre d’éléments qui cherchent à susciter chez le lecteur des réactions, des interprétations et attitudes par rapport auxquelles il se positionnera. Le texte crée ainsi son propre lecteur appelé ici bon lecteur ». Le « mauvais lecteur » sera donc celui qui répondra différemment à ce que le texte attend initialement de lui, à celui qui gardera sa liberté intérieure. Or, bon et mauvais lecteur ne s’opposent pas de manière aussi simpliste ... 

Je vous invite à écouter, entre autres dans cet intéressant podcast « Être bien lu n’est pas forcément une fin en soi » , les arguments pertinents de Maxime Decout, auteur de l’Essai publié aux Éditions de Minuit : Éloge du mauvais lecteur.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article