Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Médiathèque Paul Valéry

Memories of Murder de Bong Joon-Ho

Memories of murder

Bong Joon-Ho

 

Nous accueillons deux stagiaires de 3 ème Chaïma et  Eva ainsi qu'une étudiante en licence métiers du livre Saïda. 

Elles vous proposent une critique détaillée de "Memories of murder"

 

Tout d’abord, les corps de plusieurs jeunes femmes sont retrouvés mortes dans la nuit.

Trois policiers, dont un vient de Séoul, sont chargés de résoudre ces meurtres.

Tout au long du film, j’ai aussi constaté qu’au début, deux de ces policiers n’étaient pas très sérieux dans leurs missions. En effet, ils avaient perdu trop de temps à chercher le meurtrier en se focalisant sur des suspects qui s’avéraient innocents, en les torturant d’une manière violente. Néanmoins, le troisième enquêteur était plus impliqué dans l’histoire que n’importe qui et trouvait des preuves justes et plutôt intelligentes. Seulement leurs efforts à tous les trois n’ont servi à rien…

La fin du film est tragique et je m’attendais à une chute beaucoup plus positive.

Chaïma

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un film bien réalisé : l’histoire de base est très triste, mais le réalisateur a ajouté quelques scènes assez comiques surement pour atténuer toute la partie sombre de cette histoire vraie. " Memories of Murder " contient beaucoup de suspense et il le garde jusqu’à la dernière minute du film.

 Pour ma part, j’ai été assez déçue par la chute du film qui ne m’a pas plu. Je pense que c’est le sentiment d’injustice que j’ai ressenti du début jusqu’à la fin du film qui m’a révoltée.

Eva

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans les années 1980, dans un petit village sud-coréen, un tueur en série sévit. Limitée par les moyens technologiques et les méthodes de la police locale, l’enquête stagne jusqu’à l’arrivée d’un agent de la capitale, venu aider à la résolution de cette sombre affaire.

 

Tout d’abord, il convient de préciser que cette histoire est tirée de faits réels. Pour autant, nous pouvons saluer la transposition efficace qui en a été faite : l’équilibre entre suspense, tension et effroi a été parfaitement réussi. Par ailleurs, la façon dont les personnages prennent vie est elle aussi admirable. Les acteurs livrent des performances subtiles, mettant en exergue les névroses de chaque personnage dérangé. De même, ceux-ci évoluent dans un environnement tout aussi sombre que leur psyché, plongeant complètement le spectateur dans l’atmosphère pesante qui règne sur ce village reculé.

Mais avant tout, cette sombre enquête nous accroche grâce à la mise en scène de Bong Joon-Ho. De sa main de maître, il nous guide à travers les paysages ruraux et les scènes de crimes sanglantes, en passant par le foyer des villageois, avec un réalisme poignant. De surcroît, il sait également gagner en dynamisme lors de scènes plus riches en action, ce qui énergise le court du récit.

Ainsi, le réalisateur réunit ici tous les éléments propices à la naissance d’un thriller captivant, et nous livre un monument du film policier. Le réalisateur se dévoila ainsi à la face du monde, dès son deuxième long-métrage, pour nous offrir ensuite d’autres grands films ("Okja", "Snowpiercer", "Parasite", etc.). À la croisée de "Seven" et "Zodiac" de David Fincher, Bong Joon-Ho établit la production coréenne comme solide rivale aux films hollywoodiens.

Un thriller à ne pas rater et à retrouver dans les rayons de votre médiathèque !

Saïda

Vous pouvez retrouver ce film dans les rayons de la médiathèque ou ICI.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article